Do what is right. Rosa Parks The world is for the public good, such is the Great Way. Confucius Henceforth, our country should be the universe. Flora Tristan True peace is not merely the absence of tension, it is the presence of justice. Martin Luther King, Jr. *

Migrations

Subscribe to the newsletter
Join us on FacebookFollow us on Twitter
Sections
Migrations


Sections

---

Démocratiser les frontières

Etienne Balibar ¤ 5 May 1997
Related themes: Democratization ¤ Evolution of the role of the state ¤ Migrations ¤ Regional integration
Translations: Español (original) . English .

Les frontières nationales ont constitué les conditions antidémocratiques d’une démocratie partielle, limitée et irréelle, obtenue dans le cadre de certains États-nations. L’auteur s’est centré sur ce problème en imaginant le chemin qui pourrait mener de la violence potentielle actuelle que représentent les frontières, à l’idée d’une démocratisation de ces institutions, sans laquelle tout projet de création d’une nouvelle citoyenneté européenne semblerait contradictoire ou incomplet.

Qu’est-ce qu’une frontière ? Il n’est pas toujours évident de répondre à cette vieille interrogation toujours d’actualité. Dans le cas des états modernes européens, nous observons la distance conceptuelle, juridique et technique qui sépare les frontières d’une monarchie du XVº siècle à l’époque de la fondation de l’« équilibre européen », des frontières communautaires instituées par les traités européens, en premier lieu par celui de Rome, plus tard renforcé par les conventions de Schengen et de Dublin. Nous savons par ailleurs que la frontière elle-même peut être multiple. On n’y entre et on n’y sort pas de la même façon avec un passeport américain qu’avec un passeport d’un pays des Balkans.

Selon l’auteur, l’enjeu fondamental d’un projet de nouvelle citoyenneté à l’ère de la transnationalisation de l’économie, des communications et de la culture, est de proposer des projets et des initiatives politiques pour affronter cette nouvelle et violente complexité. En effet, toute tentative de recréer un Léviathan, une autorité centrale unique sacralisée par le droit et l’armée avec le monopole de la violence légitime, n’a produit que les effets contraires : une anarchie généralisée à l’échelle mondiale.

Les différents types d’institutions de frontière ont donné à la frontière la possibilité d’une multiplicité d’institutions nationales, car la frontière a été définie comme une fiction simplificatrice. La conséquence de cette institution a été la contradiction suivante : à l’intérieur des frontières, il était possible de conquérir un certain niveau de démocratie, comme résultat des luttes, mouvements, négociations et compromis historiques. Mais les frontières continuaient d’être des institutions absolument antidémocratiques qui échappaient à tout type de contrôle collectif, de pratiques politiques et de négociations.

Source: Rete Civica di Roma
www.romacivica.net

- - - Documents

Democratizzare le frontiere

IT 5p.




-
Illustration:

detritus


-

Comments

---

Links
Contact
RSS RSS 2.0
World Governance Index
Proposal Papers
Dossiers and Documents
Document Database
Videos
Home Page
About Us
Front Page