Henceforth, our country should be the universe. Flora Tristan Do what is right. Rosa Parks The world is for the public good, such is the Great Way. Confucius Two dangers constantly threaten the world: order and disorder. Paul Valéry *

Managing Territories, Cities, and the Rural World

Subscribe to the newsletter
Join us on FacebookFollow us on Twitter
Sections
Managing Territories, Cities, and the Rural World


Sections

---

Sécurisation de la propriété communautaire dans un monde de plus en plus mondialisé

Andrew Fuys, Esther Mwangi, Stephan Dohrn ¤ March 2008
Related themes: Agriculture ¤ Food security ¤ Territorial scales
Translations: English (original) . Español .

Cette publication fait état d’études de cas sur les régimes de propriété communautaire réalisées par des organisations et des chercheurs des réseaux de la Coalition internationale pour l’accès à la terre (ILC) et du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI) sur l’action collective et les droits de propriété (CAPRi). Tandis que la publication présente les leçons apprises par l’ILC et CAPRi, les points de vue exprimés dans les études de cas sont ceux de leurs auteurs respectifs. Les études de cas proviennent d’Asie, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique Latine.

La sécurisation des droits d’accès des millions de foyers dépendant de la propriété communautaire pour vivre est l’un des principaux défis en matière de réduction de la pauvreté dans les zones rurales. Les biens communs jouent un rôle religieux, culturel et environnemental ; ils ont une importance toute particulière pour garantir la subsistance des membres les plus pauvres de la société, y compris les femmes et les sans-terre. Des études récentes ont également démontré que malgré le fait que des niveaux significatifs de revenu national proviennent des biens communs, ils ne sont que rarement reconnus dans la comptabilité nationale.

Le chemin vers la propriété terrienne privée, qui se produit dans toutes les régions du monde, signifie que des zones entières de terres historiquement publiques sont désormais privatisées. Ceci profite à quelques privilégiés qui sont en mesure de s’approprier des terres, mais l’équation se solde par la dépossession terrienne d’un grand nombre de travailleurs moins fortunés qui avaient jusque-là accès à ces ressources.


-
Illustration:

Sebastian Ceriani


-

Comments

---

Links
Contact
RSS RSS 2.0
World Governance Index
Proposal Papers
Dossiers and Documents
Document Database
Videos
Home Page
About Us
Front Page