True peace is not merely the absence of tension, it is the presence of justice. Martin Luther King, Jr. Whenever you are in doubt, recall the face of the poorest and the weakest man. Gandhi Henceforth, our country should be the universe. Flora Tristan Do what is right. Rosa Parks *

Citizens’ Reappropriation of Politics

Subscribe to the newsletter
Join us on FacebookFollow us on Twitter
Sections
Citizens’ Reappropriation of Politics


Sections

---

Chine : les organisations sociales face à l’Etat

Soixante ans après la fondation de la République Populaire de Chine, trente ans après le démarrage de la politique de réforme et d’ouverture, vingt ans après l’événement tragique du 4 juin 1989, les organisations sociales chinoises restent toujours sous le contrôle du gouvernement, leurs champs d’action privilégiés relèvent de l’environnement et de la fourniture des services sociaux. Elles sont perçues bien plus comme un secteur utile, bien qu’hétérogène, à la stabilité de la société que comme une force d’opposition ou de contestation, capable de défier l’autorité de l’Etat.

La politique générale du gouvernement chinois à l’égard des organisations sociales se réduit à deux mesures. La première est d’organiser la société civile plutôt que de la laisser s’auto-organiser afin d’éviter que la démarche non gouvernementale ne devienne un instrument dans la main des acteurs non étatiques et échappe au contrôle du gouvernement ; la deuxième est de se substituer à la société civile par le biais des organisations collaboratrices et contrôlables, de faire en sorte que la société et l’Etat se confondent au lieu de favoriser une société autonome et d’en faire un partenaire.

Il s’agit pour le gouvernement d’une autorégulation dans de nouvelles conjonctures sociales caractérisées par la transition de l’économie planifiée vers l’économie de marché, de la « société totale » vers une société dite pluraliste. D’un côté, une société civile tente de s’organiser, d’acquérir une certaine autonomie, de l’autre l’Etat essaye de reprendre en main le contrôle de la société par une administration décentralisée. Dans les deux cas, la société civile est de plus en plus reconnue comme une force réelle nécessaire à la stabilité et au développement de la Chine.


-
Illustration:

herbertwang


-

Comments

---

Links
Contact
RSS RSS 2.0
World Governance Index
Proposal Papers
Dossiers and Documents
Document Database
Videos
Home Page
About Us
Front Page