Henceforth, our country should be the universe. Flora Tristan Two dangers constantly threaten the world: order and disorder. Paul Valéry The world is for the public good, such is the Great Way. Confucius An invasion of armies can be resisted, but not an idea whose time has come. Victor Hugo *

Managing Territories, Cities, and the Rural World

Subscribe to the newsletter
Join us on FacebookFollow us on Twitter
Sections
Managing Territories, Cities, and the Rural World


Sections

---

Vidéos autour de la rencontre « De quelle Amazonie le monde a-t-il besoin ? »

Les 8 et 9 mai 2008, s’est tenu à Rio de Janeiro au Brésil le séminaire « De quelle Amazonie le monde a-t-il besoin ? ». Co-organisé par Ibase et le FnGM, la rencontre a regroupé une trentaine d’acteurs, de différents milieux et horizons géographiques pour aborder ensemble la question d’une gouvernance appropriée de l’Amazonie.

Hésitant encore entre l’exploitation de ses ressources ou la préservation de ses diversités biologique et humaine, le bassin amazonien est d’abord un espace vital pour la survie de notre planète. Mais ce n’est pas tout. A la croisée de son destin, de notre destin, l’Amazonie est aussi un territoire autour duquel et depuis lequel de nouvelles réflexions, de nouvelles forme de gestion collective, de nouvelles réponses politiques à la crise de gouvernance que traverse le monde aujourd’hui sont en train d’émerger. L’invention d’un processus de « bonne gouvernance » pour l’Amazonie est un enjeu majeur pour l’humanité du 21 ème siècle.

Les vidéos présentées ici sont issues des entretiens réalisés avec Moema Miranda de l’Ong Ibase en octobre 2009.




De quelle Amazonie le monde a-t-il besoin ?
Minifilm de présentation de la rencontre
3’45 / version sous-titrée en français






L’Amazonie aujourd’hui
2’45 / version sous-titrée en anglais

Dans cette courte introduction, Moema Miranda revient rapidement sur l’importance de la forêt amazonienne à l’échelle du globe avant d’insister sur la place de l’Amazonie dans le Brésil d’aujourd’hui, un Brésil, en partie, encore influencé par les anciennes règles héritées de la colonisation européenne mais qui comme d’autres pays émergents devient de plus en plus présent sur la scène internationale.






Ensemble de transformations radicales
7’15 / version sous-titrée en anglais

De quel Brésil voulons nous, nous brésiliens ? Un Brésil qui joue dans la cour des grands avec un siège aux Nations Unis ? Ou un Brésil qui inventera quelque chose de nouveau, loin de l’ordre établi par le modèle actuel ? Changer le jeu ne se fera pas du jour au lendemain. Il faudra produire de nouveaux concepts, organiser la lutte politique et se construire socialement. Nous sommes les bâtisseurs de notre destin nous dit Moema, Dieu n’existe plus et nous sommes responsable du chaos généré par la globalisation économique.






Des stratégies multiples
4’ / version sous-titrée en anglais

Mais comment faire concrètement ce saut qualitatif ? Une des solutions serait peut être de commencer à repérer les initiatives et alternatives locales qui émergent sur l’ensemble du globe, les rendre visibles, les relier entre elles et valoriser le "nouveau" qu’elles portent. Il ne pourra y avoir une seule réponse aux défis du 21ème siècle mais une multitude de réponses avec lesquelles nous devront composer pour aller ensemble vers des agendas communs à l’échelle planétaire. Reconstruire l’action collective c’est construire les réponses dont nous avons besoin.






Approfondir le dialogue et la réflexion
3’45 / version sous-titrée en anglais

Deux processus importants ont relancés les débats autour de l’Amazonie et ont suscités l’organisation du séminaire "De quel Amazonie le monde a-t-il besoin ?". La préparation du Forum Social Mondial de 2009, à Bélem, au coeur de l’Amazonie et un processus de réflexion beaucoup plus large autour des questions de gouvernance mondiale porté par la Fondation pour le Progrès de l’Homme (FPH) et ses partenaires. Moema avance l’idée selon laquelle les réflexions autour de la gouvernance aujourd’hui sont limitées parce que toutes orientées par le modèle hégémonique capitaliste actuel. Dans ce contexte il est plus qu’urgent de traiter et de repenser les limites de cette réflexion autour de nos modèles de gouvernance pour ouvrir de nouvelles pistes : relancer le dialogue et ouvrir le débat pour que tous soient partie prenante de la réflexion, construire une nouvelle culture politique et faire de nos diversités un atout.



-
Illustration:

Traversées (vidéos)
Leonardo F. Freitas (photo)


-

Comments

---

Links
Contact
RSS RSS 2.0
World Governance Index
Proposal Papers
Dossiers and Documents
Document Database
Videos
Home Page
About Us
Front Page