An invasion of armies can be resisted, but not an idea whose time has come. Victor Hugo The world is for the public good, such is the Great Way. Confucius Two dangers constantly threaten the world: order and disorder. Paul Valéry . . . for with freedom come responsibilities. Nelson Mandela *

Document Database

Subscribe to the newsletter
Join us on FacebookFollow us on Twitter
Sections
Document Database


Sections

---

Charte des Peuples de la Terre

Première proposition. Janvier 2011

Pour participer au débat et enrichir
cette proposition de Charte,
n’hésitez pas à vous inscrire
en envoyant un mail à
carta@forums.rio20.net

http://www.rio20.net

Proposition pour une mise en débat.
Un projet de charte pour relier les Peuples et amorcer le débat

En ces temps d’incertitudes et de défis planétaires, il devient plus que jamais
nécessaire que les citoyens, les hommes et les femmes qui constituent l’infinie
mosaïque des Peuples du monde, puissent devenir architectes de leur destinée
et élaborer ensemble les valeurs et les principes capables de guider l’aventure
humaine du 21ème siècle.

Les Peuples d’Afrique, d’Amérique, d’Asie, d’Europe et d’Océanie doivent-ils
attendre que d’autres choisissent, sans eux ou en leur nom, le socle éthique sur lequel sera bâti le prochain chapitre de l’aventure planétaire? Doivent-ils se
limiter à surmonter, à l’intérieur des frontières de leurs États et
éventuellement avec l’appui des institutions internationales, les menaces que
les sociétés exercent sur la planète et sur elles-mêmes, la persistance de
l’extrême pauvreté, la concentration des richesses et du pouvoir, et bien
d’autres obstacles très souvent hérités d’une longue histoire de guerres et de
conflits?

La marche pour ouvrir les avenues d’une humanité émancipée a commencé.
La conscience que le monde est confronté à des transitions majeures est de
plus en plus prégnante. Les Peuples ont été trop longtemps divisés alors qu’ils
ont montré maintes fois leur solidarité mutuelle, leur audace, leur sagesse et
leur créativité pour faire face aux épreuves de l’Histoire. Dans les faits, ils sont
déjà messagers et porteurs de nouvelles réalités éthiques, culturelles,
politiques et sociales, bâties au fil du temps à partir des erreurs, des
inventions, des tensions et des conflits qui les ont traversés. Il leur appartient,
avec tous les acteurs qui les composent, de se relier autour des grandes
questions qui leur sont communes, de s’exprimer de leur propre parole, et de
dessiner des perspectives pour cohabiter ensemble, en dignité et en harmonie,
avec la Terre-Mère.

La Charte qui suit est un premier jet et une invitation au dialogue. Elle vise à
être enrichie, modifiée, reformulée au besoin et au gré des discussions qui se
tiennent dans le cadre de la préparation du Sommet de la Terre de 2012 et au-delà.
Le texte actuel s’est inspiré de l’historique Charte de la Liberté (Freedom
Charter) née en Afrique du Sud, portée par le mouvement anti-apartheid de
l’époque et adoptée en 1955 par le Congrès du Peuple. Il a été rédigé par les
équipes d’animation du Forum pour une nouvelle Gouvernance Mondiale et
des Assemblées régionales de Citoyens, solidaires et parties prenantes des
mouvements populaires en marche sur différents continents.

"Etre libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes. C’est vivre d’une façon
qui respecte et renforce la liberté des autres" - Nelson Mandela

JPEG - 112.1 kb

Considérant les graves menaces qui pèsent sur notre planète et sur nous-mêmes,

Considérant la tyrannie infligée quotidiennement à des milliards d’entre nous
par l’effet abrutissant de l’extrême pauvreté,

Considérant le fait que nos États et nos gouvernements n’ont souvent ni les
capacités ni la volonté de concourir ensemble à résoudre de manière
satisfaisante et en temps voulu ces dangers qui menacent notre planète et
nous-mêmes,

Considérant le fait que l’Organisation des Nations unies et les organismes qui
en découlent ou y sont rattachés ne disposent pas toujours des moyens
financiers, matériels et politiques suffisants pour affronter ces menaces de
manière adéquate ou les éradiquer,

Considérant le fait que les organismes financiers internationaux, Fonds
monétaire international (FMI) et Banque mondiale, ainsi que les corporations
transnationales sont non seulement incapables de résoudre les crises, mais
qu’ils en sont également les premiers responsables,

Nous, peuples d’Afrique, d’Amérique, d’Asie, d’Europe et d’Océanie, proclamons,

Pour notre planète toute entière et pour celles et ceux qui y habitent,

Que notre terre est notre Terre-Mère et que l’Univers est notre Patrie,

Que la pauvreté des uns est la pauvreté de tous,

Que l’humiliation des uns est l’humiliation de tous,

Que la peur des uns est la peur de tous,

Que l’esclavage des uns est l’esclavage de tous,

JPEG - 101.6 kb

Que nous formons une mosaïque de peuples,

Libres, responsables et solidaires,

Qui, dans leur extrême diversité et leur magnifique pluralité,

Sont indivisibles en dépit des scissions créées et alimentées par les
ressentiments induits par l’histoire,

Par le cloisonnement souvent artificiel des frontières étatiques et par les
injustices et les inégalités qui frappent certains pays plutôt que d’autres,

Certaines régions plutôt que d’autres, certaines communautés plutôt que
d’autres, certains individus plutôt que d’autres,

Qui demeurent convaincus que leur avenir proche et lointain réside dans le
dépassement de tous ces obstacles nés d’une longue histoire de guerres et de
conflits qui doit enfin se terminer,

Tandis que s’ouvre un autre chapitre de la grande aventure humaine, aussi
excitant et porteur d’espoir qu’effrayant en raison des enjeux et des
incertitudes qu’il comporte.

JPEG - 107.9 kb

Nous proclamons que nous oeuvrerons et lutterons sans relâche pour :

Que toutes et tous soient égaux en droit, sans distinction de race, de couleur,
de sexe, d’origine ou de nationalité,

Que toutes et tous bénéficient au départ de la même égalité des chances,

Que toutes et tous puissent pratiquer leur religion et leurs croyances, y
compris celle de ne pas en avoir, en toute liberté,

Que toutes et tous puissent exprimer leurs opinions en toute liberté, et cela en
n’importe quel endroit de la planète,

Que toutes et tous puissent vivre libres de toute forme de violence, que ce soit
militaire, institutionnelle, corporative, religieuse, sociale ou autre,

Et qu’elle se développe de façon physique ou psychologique, directement sur
la personne concernée, d’autres personnes ou leurs biens.

Qu’aucune action violente n’échappe à la justice.

JPEG - 18 kb

Que toutes et tous accèdent aux richesses et ressources de notre planète,

Indépendamment de leur lieu de naissance ou de résidence, ou du lieu dont
proviennent ces richesses et ces ressources,

Que toutes et tous puissent accéder à un système d’éducation digne de ce nom
pour tous leurs enfants,

Que toutes et tous accèdent rapidement à un système de santé accueillant et
adapté à l’état de santé de chacun ou de chacune,

Que toutes et tous puissent avoir accès à l’eau et à la nourriture nécessaires à
leur survie, à leur santé et à leur bien-être,

Que toutes et tous puissent s’organiser en association et de participer et prendre des décisions à la vie politique de leur village, de leur pays, de leur région ou du monde

JPEG - 31.2 kb

Que toutes et tous aient accès à un système judiciaire qui place tous les citoyens du monde, quelle que soit leur origine, sur un pied d’égalité,

Que toutes et tous disposent du droit inaliénable de circuler en n’importe quel
endroit du monde sans distinction de nationalité,

Que toutes et tous disposent d’un emploi en rapport avec leurs qualifications,
partout dans le monde, et quel que soit leur lieu de naissance,

Que toutes et tous puissent vivre dans la dignité et le respect,

Dans la sécurité et le confort, dans la joie et selon leur conception du bonheur,
Que toutes les ressources humaines, énergétiques et financières soient enfin
mises à contribution pour que la pauvreté soit éradiquée et pour que nous
puissions construire ensemble et sereinement notre avenir commun.

Que l’extraction, le traitement, la distribution et la consommation de toutes
les ressources naturelles et de tous les biens soit faite d’abord suivant des
règles précises pour la sauvegarde de la Terre et des besoins des générations
futures.

Que des lois, des programmes éducatifs et d’autres ressources soient
élaborées à cette fin et qu’elles inspirent les modèles de développement dans
tous les pays, de façon solidaire.

JPEG - 333.1 kb

Enfin, il est du devoir de tous, dans un esprit de solidarité et de responsabilité,
de faire en sorte que ces droits soient accessibles et respectés de manière
indivisible.

Qu’un seul d’entre nous soit exclu et c’est toute l’humanité qui est bafouée.

Les peuples, rassemblés, doivent gouverner le monde !

Ainsi, nous lutterons tous ensemble, côte à côte,

Jusqu’à ce que les derniers obstacles à notre émancipation tombent et jusqu’à
ce que nous puissions vivre en harmonie avec notre Terre-Mère,

En toute dignité et en toute liberté.

Peuples de la Terre, nous avons été trop longtemps divisés.

Le temps d’ouvrir les avenues d’une humanité émancipée est arrivé.