The world is for the public good, such is the Great Way. Confucius Do what is right. Rosa Parks An invasion of armies can be resisted, but not an idea whose time has come. Victor Hugo True peace is not merely the absence of tension, it is the presence of justice. Martin Luther King, Jr. *

Security, and Prevention of Terrorism and Militarism

Subscribe to the newsletter
Join us on FacebookFollow us on Twitter
Sections
Security, and Prevention of Terrorism and Militarism


Sections

---

Une voie européenne pour la sécurité : le rapport de Madrid du Groupe d’étude sur la sécurité humaine

Selon le rapport de Madrid du groupe d’études sur la sécurité humaine qui a démarré ses activités le 08 novembre 2007, l’Union européenne (UE), à la suite du Traité de Réforme proposé, devrait relancer sa politique étrangère et de sécurité en déclarant son engagement sur les principes de sécurité humaine qui doivent gérer le déploiement des armées et des forces civiles dans les interventions externes.

Le rapport, qui s’intitule "A European Way of Security" (Une voie européenne pour la sécurité), presse les États membres de l’UE à soutenir un nouveau cadre pour une politique européenne de sécurité et de défense (PESD). Cela implique une déclaration publique qui engage l’UE sur six principes relatifs à la sécurité humaine, et l’affectation de responsables civiles à la tête de toutes les missions, civiles ou militaires, de l’UE.

Le Groupe d’études sur la sécurité humaine, sous la direction du Professeur Mary Kaldor, professeur de gouvernance mondiale et codirecteur du Centre d’études sur la gouvernance mondiale à la London School of Economics, a présenté le rapport en présence du Haut responsable de la sécurité de l’UE, Javier Solana, le 8 novembre 2007 à Madrid. Le rapport expose les résultats d’une étude d’une année sur la PESD et la sécurité humaine, réalisée à la demande de la présidence finlandaise de l’UE en 2006.

Le rapport invite vivement l’UE à définir une voie européenne de sécurité en tant qu’agenda alternatif pour répondre à des questions de sécurité mondiale, suite aux échecs des politiques en Irak et en Afghanistan. Une déclaration publique qui engage l’UE à appliquer des principes de sécurité humaine est le point de départ de cet agenda. En outre, le rapport suggère que l’UE envisage une réforme de ses moyens d’assistance lors de crises violentes en dehors de ses frontières.

Y figure également : "Le projet de Traité de réforme expose les valeurs et principes fondamentaux qui président à l’action extérieure de l’Union (...) Il engage les États membres à mettre davantage de moyens civils et militaires à disposition pour mettre en oeuvre la politique extérieure et de sécurité, et il propose des changements institutionnels considérables qui renforceront les pouvoirs du Haut Représentant et mettront en place un service d’action extérieure. Pour que ces reformes aient un sens, ce qu’il faut en plus est un ensemble de principes opérationnels qui précisent comment il faut utiliser ces moyens."

Le rapport présente six principes, y compris la primauté des droits de l’Homme, une approche du bas vers le haut et un réel multilatéralisme, ce qui constitue la base d’une approche à la sécurité humaine. Il propose que ces principes doivent servir à améliorer la qualité et la transparence de l’UE dans ses missions de sécurité extérieures, et il recommande que toutes les missions qui font usage de la force militaire soient placés sous un commandement civil afin d’améliorer la planification et la reconstruction après un conflit.



Comments

---

Links
Contact
RSS RSS 2.0
World Governance Index
Proposal Papers
Dossiers and Documents
Document Database
Videos
Home Page
About Us
Front Page