. . . for with freedom come responsibilities. Nelson Mandela True peace is not merely the absence of tension, it is the presence of justice. Martin Luther King, Jr. Do what is right. Rosa Parks Henceforth, our country should be the universe. Flora Tristan *

Legal Principles of a New World Governance

Subscribe to the newsletter
Join us on FacebookFollow us on Twitter
Sections
Legal Principles of a New World Governance


Sections

---

Déclaration universelle des droits de l’Homme émergents

Tous êtres humains, libres, égaux et dotées d’une dignité, méritent plus
de droits que ceux reconnus, protégés et garantis. La Déclaration des droits
de l’Homme émergents naît de la société civile globale au début du 21ème
siècle dans le but de contribuer à tracer un nouvel horizon de droits qui
guidera les mouvements sociaux et culturels des communautés et des peuples
et, en même temps, s’inscrira dans le cadre des sociétés contemporaines,
des institutions, des politiques publiques et sur les agendas des dirigeants
afin de promouvoir et favoriser une nouvelle relation entre la société civile
globale et le pouvoir.

Les droits de l’Homme sont le ciment des sociétés libres. La société mondialisée
doit se manifester par la défense d’une garantie efficace des droits de
l’Homme pour assurer à tous la paix, la justice, la liberté et le bien-être
pour une vie harmonieuse et heureuse.

Depuis que l’Assemblée Générale des Nations Unies a décidé de proclamer
solennellement la Déclaration Universelle des Droits De l’Homme, le 10 décembre
1948, des changements politiques, sociaux, idéologiques, culturaux,
économiques, technologiques et scientifiques sont survenus au fil des années
en ayant de profondes répercussions sur notre connaissance des droits de
l’Homme, sur leurs mécanismes de garantie, ainsi que sur la force et l’impact
des voix et des mouvements qui, depuis la société civile, demandent leur
respect.

Plus d’un demi-siècle s’est écoulé, le chemin effectué est considérable,
certes, et un patrimoine juridique universel commence à se mettre en place
et à se consolider. Cependant, les droits de l’Homme n’ont pas été définis
de façon permanente, car chaque évolution sociale ou technique rend les relations
plus complexes et ouvre de nouvelles voies éventuelles de domination
ou de spoliation. Qui peut douter que nous ne soyons aujourd’hui devant
une de ces étapes, peut-être l’une des plus difficiles dans l’histoire de
l’humanité?

La présente Déclaration a pour but le renforcement de l’interdépendance et
l’intégrité des droits de l’Homme; loin de viser à remplacer les instruments
existants, elle les complète et les consolide. Cette Déclaration émane de la société civile globale et doit être considérée comme part d’un processus normatif
coutumier, mais aussi doit-t-elle être perçue entre les individus et les États
comme un nouvel impératif éthique du XXIe siècle.

Nous sommes, donc, face à la nécessité de globaliser la solidarité, de développer
des projets alternatifs, d’imaginer de nouvelles alliances, d’encourager
de nouvelles formes de résistance, de garantir de manière effective de nouvelles
propositions de démocratie internationale, de développement durable et de
paix et de prendre en considération les droits de l’Homme du XXIe siècle sous
l’optique de la société civile.



Links
Contact
RSS RSS 2.0
World Governance Index
Proposal Papers
Dossiers and Documents
Document Database
Videos
Home Page
About Us
Front Page